© Jean-Christophe Mamara

Mercredi 30 octobre • 20h30 • CRR (auditorium)


« CONCERT-PORTRAIT : BETSY JOLAS »

Duo Anssi Karttunen / Nicolas Hodges

Anssi Karttunen (violoncelle)
Nicolas Hodges (piano)

Un concert d’œuvres de Betsy Jolas, invitée d’honneur du festival. En présence de la compositrice.

 

Anssi Karttunen

Anssi Karttunen est un des violoncellistes les plus innovants du paysage musical d’aujourd’hui. Dans son répertoire, il porte un regard neuf sur de célèbres chef-d’œuvres et rapporte à l’oreille du public des morceaux longtemps oubliés, en plus de produire ses propres compositions. Il joue sur des violoncelles modernes, classiques et baroques ainsi que sur des violoncelles piccolos et électriques.

Anssi Karttunen est un défenseur de la musique contemporaine passionné. Il a joué à l’occasion de plus de 170 premières mondiales, en collaboration avec des compositeurs tels que Magnus Lindberg, Kaija Saariaho, Pascal Dusapin, Luca Francesconi et Tan Dun. Pas moins de 29 concertos on été écrits pour lui. Il a travaillé avec des orchestres de renommée mondiale tels que l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre Symphonique de la BBC, et l’Orchestre philharmonique de Munich. Il joue aussi régulièrement en tant que soliste et musicien de chambre dans les festivals européens les plus importants notamment à Edinburgh, Salzburg et Helsinki. Son Zebra Trio, formé avec le violoniste Ernst Kovacic et l’altiste Steven Dann, donne des concerts des deux côtés de l’Atlantique. Anssi aime aussi collaborer avec le pianiste Nicolas Hodges, la chorégraphe Diana Theocharidis et le producteur, compositeur et multi-instrumentaliste John Paul Jones.

Ses enregistrements traversent un large spectre musical, incluant plus particulièrement les œuvres complètes pour violoncelle et piano de Beethoven jouées sur des instruments d’époque, et des solos du 20ème siècle.

Né en 1960, Anssi Karttunen a notamment étudié avec Erkki Rautio, William Pleeth, Jacqueline du Pré et Tibor de Machula. Il a commencé à enseigner à l’Ecole Normale de Musique à Paris en automne 2014. Il joue sur un violoncelle de Francesco Ruggieri.

 

 

Nicolas Hodges 

Du Festival de Lucerne aux Wittener Tage, du Carnegie Hall de New York au Suntory Hall de Tokyo, les interprétations de Nicolas Hodges ne laissent jamais indifférents ni le public ni la presse. Tous saluent sa profonde musicalité, son énergie et sa capacité à aborder les partitions les plus complexes avec aisance, mais aussi la clarté et l’intelligibilité qu’il apporte au texte musical.
Nicolas Hodges se produit aussi bien comme concertiste avec les meilleurs orchestres de renommée internationale (BBC Symphony Orchestra, Chicago Symphony Orchestra, Tokyo Philharmonic Orchestra, Bamberger Symphoniker…) qu’en récital – c’est alors l’occasion pour lui d’élaborer des programmes imbriquant musique contemporaine et œuvres classiques, romantiques ou modernes.

Son expertise et son fort engagement en faveur de la musique contemporaine en font un interprète privilégié des compositeurs. Nicolas Hodges est professeur à la Musikhochschule de Stuttgart depuis 2005. Sa discographie comporte une vingtaine d’opus, consacrés à Beat Furrer, Michael Finnissy ou encore Konrad Boehmer.

PROGRAMME


 

Betsy Jolas •  Quatre pièces en marge, pour violoncelle et piano (1983)

Betsy Jolas • Toi X 3, pour piano (2018)

Betsy Jolas • Episode 5e, pour violoncelle (1983)

Betsy Jolas • B for sonate, pour piano (1973)

Betsy Jolas Mon ami, pour violoncelle et piano(1974)

Betsy Jolas • Scion, pour violoncelle (1973) 

Betsy Jolas • Femme le soir, huit lieder pour violoncelle et piano (2018)

Biographie Betsy Jolas

Compositrice franco-américaine dont la musique est jouée dans le monde entier par des artistes et ensembles instrumentaux de premier plan, Betsy Jolas refuse toute rupture avec le passé et défend une conception de l’histoire de la musique comme évolution stylistique continue : les appuis issus de la tradition fondent l’acte d’invention. C’est ainsi qu’elle se réclame de l’héritage de compositeurs comme Lassus, Monteverdi, Schumann ou Debussy. La vocalité irrigue l’ensemble de son œuvre, même quand elle est purement instrumentale. Betsy Jolas a reçu de nombreux prix prestigieux, comme par exemple le prix de l’American Academy of Arts (1974), le Grand Prix SACEM (1982), le Prix International Maurice Ravel (1992)…

En 1992 elle a été nommée « Personnalité de l’année » pour la France. En 1995, elle est élue membre de l’Académie Américaine des Arts et des Sciences. Elle a enseigné dans universités américaines (Yale, Harvard, Berkeley…) ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.